Le Lin, une matière naturelle et écologique

 

La fibre de lin

L’origine du lin :

Connu dès la plus haute antiquité, le lin est le plus vieux textile au monde. Ayant des utilisations qui se sont déclinées dans le temps, le lin reste une fibre prestigieuse, soyeuse et produite en faible quantité. Sa fibre a la particularité d’être longue contrairement à celle du coton ou d’autres fibres naturelles. 

3000 ans avant JC, le lin était l’élément majeur de l’économie pharaonique. Symbole de lumière et de pureté, le lin était lors de l’époque préchrétienne, utilisé pour enrouler les momies égyptiennes.

XIIème siècle, Jean-Baptiste, tisserand originaire d’un village près de Cambrai, met au point un procédé de tissage d’une extrême finesse. Ses toiles connaissent un succès qui dépassa les frontières et s’exportent vers les Flandres, les Pays-Bas, l’Italie, l’Espagne, l’Angleterre.

XXème siècle, on a droit au renouveau du lin. Si 90% du lin européen sont toujours destinés au textile, 10% sont désormais dédiés aux innovations : l’industrie automobile, l’écoconstruction…

 

Où pousse le lin ?

Culture de proximité, le lin est cultivé en Europe de l’Ouest sur une large bande côtière de 90 000 hectares qui s’étend de Caen à Amsterdam. La France, la Belgique et les Pays-Bas représentent à eux seuls plus de 80% de la production mondiale. 

 

 

 

Les cinqs grandes qualités du tissu de lin :

 

Tissu écologique 1. Un tissu écologique, issu d’une fibre naturelle

La culture du lin ne nécessite pas d’engrais ni d’arrosage, la pluie suffit. La transformation de la plante en fil s’effectue grâce à des procédés naturels et non chimiques (rouissage et teillage). C'est pour cela qu'on parle de tissu écologique. D'autant plus que le lin est très peu énergivore à produire.

Tissu thermorégulateur 2. Un tissu thermorégulateur

Le lin donne une sensation de fraîcheur en été et conserve la chaleur en hiver. Grâce à son pouvoir thermorégulateur, le pur lin est très apprécié en habit et en draps de lit été comme hiver.

Tissu anallergique 3. Un tissu anallergique

Fibre naturelle, le lin possède des vertus anallergiques. Le tissu de lin est une matière saine qui a une action bénéfique sur les affections dermatologiques et qui n’irrite pas la peau. Son pouvoir absorbant en fait une matière idéale pour le contact direct avec la peau.

Tissu absorbant 4. Un tissu absorbant

Un tissu en lin peut absorber 20% d’humidité sans paraître humide. Il a donc une grande capacité d’absorption, mais il sèche aussi rapidement. Ainsi il ôte la transpiration de la peau sans laisser de traces. Le tissu de lin ondule pour sécher et devient ainsi frais.

Tissu résistant 5. Un tissu résistant

Le lin est la fibre textile la plus résistante. Le tissu pur lin ne peluche pas, ne se déforme pas et plus on le lave, plus il s’adoucit. De par ces qualités, le tissu de lin est durable et résiste très bien dans le temps.

 

Les 100 jours du Lin :

 

1. Le semis du lin :
 

Pour obtenir des lins de qualité il faut avant tout bien préparer la terre. La culture du lin est propice dans les régions tempérées et humides. Pour optimiser la qualité de la culture, les liniculteurs respectent une rotation de 5 à 7 ans entre deux semis sur une même parcelle.
Le semis est effectué entre mars et mi-avril. Sa culture est très dense, en effet il y a environ 2 000 pieds de lin par mètre carré.

2. La croissance du lin :
 

La croissance du lin est très rapide. En six semaines le lin mesure 10 à 15 cm, et il atteint sa taille définitive au bout de 2 mois et demi après la phase appelée l’élongation.

Les champs de lin fleurissent aux alentours du 15 juin. La fleuraison dure environ une semaine. Une fleur ne dure qu’une demi-journée, elle apparaît généralement entre 10h et 13h. La particularité du lin est qu’une tige possède plusieurs fleurs qui fleurissent une par une sur plusieurs jours.

3. L' arrachage :
 

Un mois après la fin de la fleuraison, le lin est mature et prêt à être arraché. Afin de conserver la longueur de la fibre, le lin est arraché du sol avec sa racine puis il est déposé au sol en andains

4. Le Rouissage :
 

Etalées au sol en andains, les tiges de lin captent les rosées du matin, les pluies et le soleil, mais également l’humidité du sol et ses micros organismes. L’humidité et le soleil, propices au développement des micros organismes, vont permettre la séparation de la fibre du bois, mais également des fibres entre elles.

Afin d’obtenir un rouissage homogène les tiges de lin sont retournées. Le lin est ensuite récolté en balles pour être par la suite teillé, peigné puis filé. Dans le lin tout se consomme : la fibre, la graine, le bois, la poussière…

Applications du lin :

Dans le secteur textile, le lin joue un rôle déterminant depuis l’évolution du vêtement vers un nouveau style basé sur le bien-être et la détente. Aéré, confortable, le lin laisse respirer la peau. Absorbant, solide, rigide, le lin est aussi adapté au linge de maison et aux tissus d’ameublement. Le lin est encore présent dans les usages plus techniques (sacs postaux...), sa solidité et sa rigidité, lui permettent de s’adapter à ce type d’utilisation. Le lin est aussi utilisé dans la production de pulpe pour les billets de banque, le papier à cigarettes, les papiers d’imprimerie. L’utilisation du lin s’étend à l’industrie automobile car il rentre dans la composition de nombreuses pièces d’intérieur : plages arrières, pavillons, planches de bord.

Ce joyau européen répond aussi aux soucis écologiques, en effet cette matière s'inscrit comme un tissu écologique aux multiples bienfaits pour l'homme et respectueux de l'environnement. Du lin dans la maison… les fibres de lin sont utilisées dans l’écoconstruction et l’ameublement. Elles y apportent leurs atouts déterminants : légèreté, isolation thermique, répulsif naturel pour insectes, confort de pose. Le lin, une mine d’innovations…

 Aujourd’hui le lin sert pour des utilisations autres que celles déjà connues. On retrouve des casques en lin, des enceintes en lin, des coques de téléphone en lin, des skateboards et même les kayaks de mer voient leur fibre de verre se faire remplacer par du lin.